Flag

An official website of the United States government

Les musulmans américains peuvent compter sur la certification halal
7 Lecture rapide
avril 28, 2021

Ramadan iftar meal theme people eating variety foods together on dining table with large dates (Medjool), Samosas, Aloo Gobi, Chicken Biryani, Moroccan tea set, Palak Paneer and Naan bread. (top view)

À l’approche du Ramadan, comme tout au long de l’année, les musulmans américains peuvent facilement trouver des aliments halal à servir lors de leur repas d’iftar.

Les principes alimentaires islamiques interdisent la consommation de certains aliments et stipulent les règles de l’abattage des animaux ainsi que de la préparation des repas pour en garantir la pureté. (Le mot arabe « halal » signifie « autorisé par le Coran et les enseignements du prophète Mohammed ».)

Aux États-Unis, des organismes de certification tels que l’USA Halal Chamber of Commerce* et Islamic Services of America** vérifient que les aliments et les produits présentés comme conformes aux pratiques halal satisfont effectivement aux normes. Une fois qu’un produit est certifié halal, son fabricant appose un symbole de conformité sur l’emballage.

« Des experts de l’industrie halal se trouvent partout, et pas seulement dans les pays à majorité musulmane », explique Timothy Hyatt, vice-président d’Islamic Services of America. « Notre existence depuis le milieu des années 1970 montre que les États-Unis ont une bonne connaissance et une grande expérience de l’industrie halal et qu’ils sont reconnus comme tels jusqu’en Indonésie, en Malaisie et à Singapour. »

Basée dans l’Iowa, son organisation certifie des arômes, des sirops, des céréales, des produits chimiques et des additifs alimentaires comme étant halal pour des clients en Amérique du Nord, en Europe et en Chine. (Ces clients vendent leurs produits à des transformateurs alimentaires et à d’autres maillons des chaînes d’approvisionnement de l’industrie.) Islamic Services of America certifie également certains produits finis destinés à la vente au détail, de la viande et de la volaille aux cosmétiques et aux vitamines.

L’USA Halal Chamber of Commerce, basée dans le Maryland, a commencé à certifier la viande et la volaille, les boissons, les en-cas, les produits chimiques et les cosmétiques en 1997. L’organisation est capable de certifier quasiment tous les types de produits halal susceptibles d’être vendus dans les rayons des supermarchés, déclare Aly Ghanim, son responsable de la qualité.

La certification d’USA Halal est d’ailleurs reconnue dans le monde entier. La plupart des personnes qui font appel à ses services sont des fabricants et des transformateurs alimentaires américains, mais l’organisation attire également des clients au Canada, au Mexique et en Europe.

Ce gigot d’agneau cru aux épices et aux herbes peut être certifié halal. (© Anna Pustynnikova/Shutterstock)

En quoi consiste la certification ?

L’équipe d’assurance qualité d’Islamic Services of America vérifie la conformité des ingrédients et des diagrammes de production, et elle inspecte les installations. Si le producteur est agréé, ses installations et ses produits peuvent être présentés comme halal pendant un an, jusqu’à la prochaine inspection.

Il faut compter généralement 30 jours pour obtenir la certification halal, mais les délais peuvent être plus longs en cas de produits complexes, précise M. Hyatt. La loi islamique est uniforme, mais certains pays ont aussi leurs normes à eux. Pour les produits destinés à ces marchés, Islamic Services prend des mesures de conformité supplémentaires.

Les rapports d’inspection établis par USA Halal sont examinés par un comité, ce qui rallonge un peu les délais, mais la procédure est généralement similaire, indique M. Ghanim.

« Les services comme les nôtres sont particulièrement essentiels parce que vous voulez que l’utilisateur final (…) ait la certitude que ces produits sont bien ce qu’ils sont censés être », souligne-t-il.