Flag

An official website of the United States government

Mémorandum d’Entente sur la Prévention du Trafic Illicite de Substances Nucléaires
et d’autres Substances Radioactives Signé le 29 juin, 2021
4 Lecture rapide
juin 30, 2021

 

Le 29 juin, au Cabinet du Président de la République du Niger, l’Ambassadeur Eric P. Whitaker et le Directeur de Cabinet du Président M. Ibrahim Sani Abani, ont signé un Mémorandum d’Entente entre la Haute Autorité Nigérienne pour l’Energie Atomique (HANEA) et le Bureau de l’Administration Nationale de la Sécurité Nucléaire du Département de l’Energie des États-Unis pour la Détection et la Dissuasion de la Contrebande Nucléaire pour la Prévention du Trafic Illicite de Substances Nucléaires et autres Substances Radioactives.

Il s’agit du premier Accord de Coopération signé par le gouvernement du Niger avec un pays qui traite de la prévention du trafic illicite de substances nucléaires et substances matières radioactives. Il permet à la HANEA et au Département de l’Énergie des États-Unis de commencer une collaboration technique sur les consultations, la formation et l’équipement afin d’améliorer l’architecture de détection nucléaire de la HANEA pour détecter et interdire les substances nucléaires et autres substances radioactives. La HANEA est une agence nigérienne indépendante opérant sous la direction de la Présidence de la République du Niger et est chargée de travailler avec les Services de la Défense Nationale (FDS) pour prévenir le trafic illicite de matériel radiologique.

L’Ambassadeur Whitaker a déclaré lors de la cérémonie de signature que: « Cet accord est le résultat de plusieurs mois de coordination entre l’Administration nationale de la sécurité nucléaire du Département de l’Énergie des États-Unis et la HANEA pour trouver des solutions de coopération afin d’améliorer l’architecture de détection nucléaire du Niger pour détecter et interdire les substances nucléaires spéciales et autres substances radioactives qui donneront au Niger les moyens de protéger ses frontières du trafic illicite de substances radioactives. Nous pensons que cet accord n’est que le début de notre travail commun dans ce domaine.

La République du Niger et les États-Unis d’Amérique sont membres de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, une agence internationale basée à Vienne, en Autriche, qui cherche à faire progresser la coopération dans le domaine nucléaire et cherche à promouvoir l’utilisation sûre, sécurisée et pacifique des technologies de l’énergie nucléaire. Le Département de l’Energie des États-Unis est un leader mondial dans l’aide aux pays en développement avec l’amélioration des ressources pour prévenir et décourager le trafic illicite de substances radiologiques afin de réduire la disponibilité de substances radiologiques pour les organisations criminelles ou terroristes, et il assure la protection appropriée des frontières nationales contre le commerce illicite de substances nucléaires ou radiologiques dangereuses.