Flag

An official website of the United States government

Coup d’État militaire au Niger
3 Lecture rapide
octobre 10, 2023

Coup d’État militaire au Niger

Les États-Unis ont conclu qu’un coup d’État militaire a eu lieu au Niger. Conformément à la section 7008 de la loi annuelle sur les crédits du Département d’État, les États-Unis suspendent la majeure partie de leur aide au gouvernement du Niger. Le 5 août, les États-Unis ont temporairement suspendu certains programmes d’aide extérieure au gouvernement du Niger, d’un montant total de près de 200 millions de dollars. Cette assistance est désormais également suspendue en vertu de la section 7008 de la loi sur les crédits annuels du département d’État. Nous prenons également note de la suspension par le Millennium Challenge Corporation (MCC) de toute assistance au Niger, y compris de tous les travaux préparatoires relatifs à l’accord de transport régional (Niger Regional Transportation Compact), d’un montant de 302 millions de dollars, et de toutes les nouvelles activités relatives à l’accord de 2018.

Nous soulignons que nous maintiendrons notre aide humanitaire, alimentaire et sanitaire, qui permet de sauver des vies, pour le bien du peuple nigérien. Les États-Unis entendent également poursuivre leur collaboration avec les gouvernements de la région, y compris le Niger, pour faire avancer leurs intérêts communs en Afrique de l’Ouest.

Nous sommes solidaires au peuple nigérien dans ses aspirations à la démocratie, à la prospérité et à la stabilité. Depuis le coup d’État, nous soutenons l’action de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui cherche à travailler avec le Niger en vue de parvenir au rétablissement d’un régime démocratique. Toute reprise de l’aide des États-Unis est subordonnée à la prise par le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie de mesures propres à instaurer une gouvernance démocratique dans les meilleurs délais et de manière crédible.

Les États-Unis réitèrent leur appel à la libération de Mohamed Bazoum, de sa famille et de toutes les personnes détenues.