Flag

An official website of the United States government

Qui donne leur nom aux rovers de la NASA ?
10 Lecture rapide
avril 1, 2021

 

Sojourner (lancé en 1996)

(Photos: © Thomas Kienzle; © Doug Mills/AP Images | Illustration: State Dept./D. Thompson)

« Elle est en quête de vérités sur Mars. »

~ Valerie Ambroise, 12 ans

Valerie Ambroise, de Bridgeport (Connecticut), avait 12 ans quand elle a nommé le rover « Sojourner ».

Sojourner signifie voyageur, mais Valerie a choisi ce nom en hommage à Sojourner Truth, une Africaine-Américaine championne des droits des femmes et de l’abolition de l’esclavage pendant la guerre de Sécession.

« C’est logique que le Pathfinder s’appelle Sojourner Truth, parce qu’elle est en quête de vérités sur Mars », a expliqué la jeune fille à l’époque. Selon elle, il fallait une forte personnalité pour pouvoir supporter « les conditions difficiles » sur Mars.

L’abolitionniste, autrefois esclave, a survécu à « de nombreuses conditions difficiles », a noté Valerie.

Spirit et Opportunity (lancés en 2003)

(Photos: © Manuel Balce Ceneta; © Peter Cosgrove/AP Images | Illustration: State Dept./D. Thompson)

« Je regardais le ciel étincelant et (…) je rêvais de pouvoir voler là-haut. »

~ Sofi Collis, 9 ans

Sofi Collis était en CE2 à Scottsdale (Arizona) quand elle a suggéré des noms pour les robots jumeaux.

Née en Sibérie et adoptée aux États-Unis, Sofi est dynamique et dotée d’un fort sens des opportunités. « J’ai vécu dans un orphelinat. C’était un lieu sombre, froid et désolé, a-t-elle confié à la NASA. La nuit, je regardais le ciel étincelant et je me sentais mieux. Je rêvais de pouvoir voler là-haut. En Amérique, je peux réaliser tous mes rêves. »

Curiosity (lancé en 2011)

(Photos: NASA; © Dutch Slager/AP Images | Illustration: State Dept./D. Thompson)

« Notre besoin de poser des questions et de nous émerveiller nous a conduits à devenir des explorateurs. »

~ Clara Ma, 12 ans

Clara Ma, de Kansas City (Missouri), était en sixième quand elle a proposé de baptiser le robot « Curiosity ». « La curiosité est la passion qui nous anime dans notre vie quotidienne », a écrit Clara à la NASA.

Son histoire est intéressante parce que Clara a expliqué quelque temps plus tard qu’elle était « extrêmement timide » à l’époque, et que sa victoire au concours l’avait changée. « La vie ne serait pas la même si je n’avais pas osé articuler mes pensées », assure-t-elle.

Les années ont passé depuis le moment où elle a déclaré à la NASA que « notre besoin de poser des questions et de nous émerveiller nous a conduits à devenir des explorateurs et des scientifiques ». Depuis, Clara Ma a obtenu un diplôme en géophysique à Yale University et un master en politique environnementale à Cambridge University, en Angleterre.

« Le fait de penser à envoyer un robot sur une autre planète m’a fait comprendre à quel point la vie sur Terre est unique et fragile, dit-elle. J’ai pris conscience qu’étudier la Terre était la chose la plus importante que je pouvais faire. »

Perseverance (lancé en 2020)

(Photos: NASA/Aubrey Gemignani, NASA | Illustration: State Dept./D. Thompson)

“We will meet many setbacks on the way to Mars. However, we can persevere.”

~ Alex Mather, 13

Alex Mather était élève en 5e dans une banlieue de Washington, en Virginie, quand il a proposé le nom « Perseverance ». Il voulait un nom qui s’inscrive dans la lignée de ceux des rovers précédents.

« Tous les noms des anciens rovers de Mars représentent des qualités que nous possédons en tant qu’humains, a-t-il écrit à la NASA, mais nous avons oublié la chose la plus importante : la persévérance. »

« Nous subirons de nombreux revers en chemin vers Mars. Cependant, nous pouvons persévérer », a-t-il ajouté.

Son intérêt pour l’exploration est né quand on lui a offert pour ses 11 ans une visite à Space Camp, dans l’Alabama. Là-bas, il a vu une maquette de la fusée Saturn. « J’ai tout de suite su après cela que j’allais faire quelque chose en lien avec l’espace dans ma vie, se souvient-t-il. Mon rêve le plus cher est de devenir directeur du programme Mars. »