Flag

An official website of the United States government

Investiture de Joe Biden : Clin d’œil au Passé et des Nouveautés
7 MINUTE READ
January 17, 2021

 

 

Tous les quatre ans, le 20 janvier, le président des États-Unis est investi de ses pouvoirs devant une foule immense, à Washington. Selon la tradition, des concerts, des défilés et des bals sont organisés pendant plusieurs jours en l’honneur du nouveau chef de l’exécutif.

Cette année, l’événement sera différent : quand Joe Biden va prêter serment, sur les marches du Capitole, pour devenir le 46e président des États-Unis, il y aura devant lui non pas des centaines de milliers de spectateurs agglutinés, mais des drapeaux américains flottant partout sur l’esplanade du « National Mall ». Et l’habituel cortège de fanfares laissera place à un défilé virtuel d’artistes issus des quatre coins du pays.

Les autorités ont mis un bémol aux festivités dans le souci d’éviter la propagation du nouveau coronavirus. Cette année, les grands galas sont donc annulés. L’investiture de M. Biden comportera tout de même des éléments classiques et d’autres réinventés pour l’occasion.

Variation sur la tradition

La cérémonie d’investiture de Joe Biden et de la future vice-présidente, Kamala Harris, se déroulera sur les marches de la façade ouest du Capitole, comme pour les autres présidents et vice-présidents, mais devant une foule de taille modeste. D’habitude, les organisateurs distribuent 200 000 billets aux membres du Congrès, lesquels sont libres d’inviter qui ils veulent. Cette fois-ci, chaque législateur a le droit de convier seulement une personne.

L’investiture présidentielle de 2021 se tiendra sur le thème de l’Amérique unie, America United. Comme le public est encouragé à suivre les cérémonies à domicile, les organisateurs ont mis l’accent sur les réseaux sociaux et les plateformes virtuelles pour faciliter la participation en ligne. Les Américains sont invités, par exemple, à diffuser des vidéos où on les verrait tenir des pancartes sur lesquelles ils affichent des messages de circonstance.

« Les activités de la cérémonie d’investiture illustreront nos valeurs communes et viendront nous rappeler que nous sommes plus forts ensemble que séparément, comme l’indique notre devise E pluribus unum – un seul (peuple) à partir de plusieurs », a déclaré Tony Allen, président du comité d’organisation.

La veille de son investiture, Joe Biden passera la nuit à Blair House, la résidence officielle d’hôtes de la Maison Blanche, comme l’y a invité le département d’État.

Lors de la cérémonie de prestation de serment*, l’ancien président de l’université de Georgetown, le révérend Leo O’Donovan, prononcera le discours d’invocation, et Andrea Hall, du corps des sapeurs-pompiers de Géorgie, entamera le serment d’allégeance au drapeau des États-Unis.

Amanda Gorman lira un poème. C’est la première personne à avoir été récompensée par le programme National Youth Poet Laureate en raison de son attachement à la justice sociale. Ensuite, le révérend Silvester Beaman, de la Bethel African Methodist Episcopal Church de Wilmington, dans le Delaware, donnera la bénédiction.

La cérémonie aura un air de déjà vu pour Joe Biden et son épouse. Sur cette photo, Jill Biden tient la Bible sur laquelle son époux prête serment en 2013 en tant que vice-président des États-Unis. (© Carolyn Kaster/AP Images)

Lady Gaga chantera l’hymne national, et la chanteuse Jennifer Lopez se produira devant la façade ouest du Capitole. Justin Timberlake, Jon Bon Jovi, Demi Lovato et Ant Clemons comptent au nombre des autres artistes attendus.

Dans la soirée, l’acteur Tom Hanks animera une émission télévisée en coup de chapeau à l’investiture de Joe Biden.

Pour compenser la non-distribution de billets, près de 200 000 drapeaux seront plantés sur le National Mall (l’esplanade de Washington qui s’étend vers l’ouest à partir du Capitole) : ils prendront la place des Américains privés de la cérémonie à cause de la COVID-19.

Après sa prestation de serment, le nouveau commandant en chef des armées passera des troupes en revue. Il sera ensuite escorté par une garde d’honneur, fanfare militaire à l’appui, jusqu’à la Maison Blanche.

Avant de s’installer au 1600 Pennsylvania Avenue, Joe Biden ira déposer une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu, au cimetière national d’Arlington. Il sera accompagné par son épouse (Jill), Kamala Harris et le mari de cette dernière (Douglas Emhoff). Les anciens présidents Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton, en compagnie de leurs épouses, y rejoindront le président nouvellement investi.

Stephen Hess, senior fellow émérite de la Brookings Institution, est un vétéran des cérémonies d’investiture et il compte bien suivre de près le discours de Joe Biden.

« Dans une démocratie, souligne-t-il, les investitures sont des moments merveilleux », et le discours du nouveau président marque un tournant important. « C’est le discours dans lequel le président cesse d’être candidat et commence à être président. Il cesse de s’adresser à ses électeurs et commence à s’adresser à tous les Américains. »